Tagged with

Réflexion

CHRONIQUE POUR TDI – LA RÉFLEXION ET LE MIROIR

Dans le processus d’incarnation, on entend souvent cette phrase : je veux me connaître. L’exercice suivant va favoriser la réflexion et la rencontre avec soi. En tout premier lieu, le texte suivant tiré de L’héritier -L’école de la vie (André-Gilles Bock) va permettre d’installer le contexte lié à l’exercice.

J’aime bien cette façon de m’instruire; je trouve ça intelligent et bien différent, d’ailleurs, qu’est-ce que c’est ? Un autre cadeau de la vie. Ah! Ça vient de l’équipe de direction. Un miroir ! Il est bizarre, de forme ovale, sans cadre. On reçoit de drôles de cadeaux, tout de même. Un miroir sans cadre. Qu’est-ce que ça donne si je m’y regarde? Je vois un homme heureux, vieilli par le temps et les épreuves. Je vois quoi d’autre ? Au-delà des apparences, qu’est-ce que je vois? Qu’est-ce que je sens? Qu’est-ce que je comprends? Tiens, la lumière se décompose sur les rebords. Je vois apparaître différents spectres de couleur, ma vision des choses est inversée, mon corps est chaud, très chaud même et celui que je vois est glacé. Je peux faire réfléchir ce que je veux par ce miroir. Il y a un autre côté, donc une autre réalité.

 

Exercice :

Installez-vous bien confortablement dans un fauteuil avec un miroir entre les mains. Prenez le temps d’observer la personne qui apparaît dans ce miroir.

Regardez-vous de manière globale : visage, teint, yeux, sourire.

Regardez-vous de manière plus précise : les yeux dans les yeux.

Regardez le miroir et la réflexion qui est présente.

Prenez le temps de regarder. Notez ce que vous voyez si nécessaire. Essayez de percevoir au-delà de votre regard et de votre intellect. Cherchez à voir par les yeux de votre esprit.

Refaites cet exercice régulièrement et prenez le temps de réfléchir à ce que vous percevez de vous. Vous pourrez faire varier la luminosité de la pièce si vous répétez l’exercice, ce qui va permettre des observations différentes.