Catégorie

Collège

CHRONIQUE POUR TDI – CONNAÎTRE L’AMOUR

Décembre avec le joyeux temps des Fêtes me semble parfait pour parler d’Amour. Dans cette chronique pour TDI, il m’est venu le goût d’offrir ces mots de Paul l’Apôtre qui nous raconte l’Amour.

J’aurais beau parler toutes les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour, je ne suis qu’un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante.

 J’aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, j’aurais beau avoir toute la foi jusqu’à transporter les montagnes, s’il me manque l’amour, je ne suis rien.

J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, j’aurais beau me faire brûler vif, s’il me manque l’amour, cela ne me sert à rien.

L’amour prend patience ; l’amour rend service ; l’amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil ;

il ne fait rien d’inconvenant ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s’emporte pas ; il n’entretient pas de rancune ;

il ne se réjouit pas de ce qui est injuste, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;

il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout.

L’amour ne passera jamais. Les prophéties seront dépassées, le don des langues cessera, la connaissance actuelle sera dépassée.

En effet, notre connaissance est partielle, nos prophéties sont partielles.

Quand viendra l’achèvement, ce qui est partiel sera dépassé.

Quand j’étais petit enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant. Maintenant que je suis un homme, j’ai dépassé ce qui était propre à l’enfant.

Nous voyons actuellement de manière confuse, comme dans un miroir ; ce jour-là, nous verrons face à face. Actuellement, ma connaissance est partielle ; ce jour-là, je connaîtrai parfaitement, comme j’ai été connu.

Ce qui demeure aujourd’hui, c’est la foi, l’espérance et la charité ; mais la plus grande des trois, c’est la charité.

Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens

Bien sûr, certains de ces énoncés semblent dépassés aux hommes et femmes modernes que nous sommes, mais prenez le temps de méditer chacune de ces phrases. Vous y apprendrez peut-être l’amour, vous comprendrez un peu mieux le concept d’évolution et surtout si vous le voulez bien, vous accepterez de développer patience et tolérance pour vous et les autre

CHRONIQUE POUR TDI – LES ELLIPSES

À la petite école, on nous a souvent illustré l’univers par la représentation suivante : le soleil autour duquel tournent les planètes selon un trajet elliptique ou autrement dit une forme de cercle allongée et qu’il y a plusieurs ellipses plus ou moins rapprochées.

Si j’accepte la théorie que grâce à la lumière nous ayons un pouvoir d’attraction électromagnétique, il est possible d’imaginer que certains êtres fassent partie de notre univers personnel. Si j’accepte cette idée, il est aussi possible encore une fois d’imaginer que je suis libre de choisir leur place dans mon univers afin que l’harmonie puisse régner.

Voici donc un exercice de visualisation pour mettre de l’ordre et de l’harmonie dans mon monde personnel.  

Exercice :

Vous vous centrez en respirant doucement. Vous visualisez le soleil central que vous êtes.

Avec votre pensée, faites voyager votre esprit autour du soleil, de votre centre vers l’extérieur.

Essayez de reconnaître chacun des endroits où sont situés ceux et celles que vous aimez.

Mettez-vous à l’écoute des sensations vécues ainsi que de ce que vous percevez. Au besoin, faites les ajustements nécessaires pour que votre univers soit en harmonie. Cela peut impliquer de déplacer des personnes, soit en les rapprochant ou en les éloignant. C’est votre univers et vous êtes souverain.

Les réponses à ces mouvements peuvent être multiples comme plus de légèreté, plus de lourdeur, une plus grande luminosité, une paix plus durable, etc.

C’est un exercice à refaire régulièrement, car la vie est en mouvance continuelle.

CHRONIQUE POUR TDI – LE CORRIDOR

Léonard de Vinci a dessiné L’Homme de Vitruve. Dans ce dessin, on retrouve l’humain installé dans un cercle et un carré, des formes jugées parfaites à cette époque. Depuis, les mouvements spiritualistes ont repris ce dessin et ces formes à leur compte en se basant sur la symbolique du carré et du cercle, autrement dit la matière et l’esprit.

En observant cette illustration et en acceptant la notion selon laquelle l’homme est du ciel et de la terre, on peut se demander comment la matière et l’esprit sont reliés. Un corridor de Lumière peut être une belle solution pour que notre être puisse se déplacer et aussi recevoir ce dont il a besoin pour manifester ce qu’il est.

Voici donc un exercice pour créer et entretenir ce corridor.  

Exercice :

On se centre en respirant doucement. On place ses mains au niveau des genoux et on les déplace lentement de manière à créer un espace de corridor.

Avec votre pensée, faites voyager votre esprit dans ce corridor de l’extérieur vers l’intérieur (horizontal), puis réorientez le corridor pour vous déplacer du haut vers le bas (vertical).

Selon les sensations ou les perceptions reçues, faites les ajustements et l’enregistrement au niveau de votre senti corporel, de vos émotions et de vos énergies.

Le référentiel peut être la chaleur le froid, la hauteur, la largeur, la luminosité du corridor, sa densité, son énergie, sa force, sa puissance, etc.

Il y a les effets temporaires tels une forme d’équilibre, de bien-être, plus de paix, plus de plénitude, un souffle plus léger, plus facile, plus ample et des effets plus permanents comme plus d’énergie.

Chacun est unique, alors cessez les comparaisons avec les autres.

CHRONIQUE POUR TDI – LE MONDE DE LA PHYSIQUE

En poursuivant l’exploration du TDI, il est intéressant d’observer que la rencontre corps/esprit obéit à certaines lois de la physique qui ont été décrites par les scientifiques.

1.    Une des plus évidentes est la règle de la concentration et du rayonnement. Il est évident que dans la matière, le rayonnement provient d’un point central duquel partent des rayons et il en est de même du rayonnement de la Lumière. Pour irradier la Lumière, la Paix ou l’énergie, il faut être centrée pour que l’esprit, la Lumière et la biologie puissent faire un.

                        Exercice :

À la suite de longues respirations, concentrez votre pensée au centre de votre abdomen. Avec la visualisation et votre souffle, construisez une boule et laissez-la prendre sa place en vous. Lorsqu’elle sera bien vibrante, rayonnez cette Lumière et cette énergie.

2.    La sensibilité permet de conscientiser divers éléments visibles et invisibles comme le toucher physique ou les émotions. Cette perception est liée à la capacité de l’être de se syntoniser aux différentes fréquences qui l’entourent. Une conscience élargie en facilite la gestion et la compréhension.

                        Exercice :

Après vous êtes bien centré, prenez le temps de percevoir et écouter votre corps. Le développement de la conscience corporelle favorise l’appréciation de ce que nous vivons et de ce qui nous influence.

A – Par la suite, mettez-vous en contact avec un arbre qui vous entoure et observez s’il y a des différences dans votre senti. Répétez l’exercice avec un chien, un oiseau, un chat, une plante, etc.

B – Un autre exercice : reprenez l’exercice du rayonnement et imaginez des cercles qui entourent la boule comme les trajets elliptiques des planètes autour du soleil. Percevez les êtres qui vous entourent.

3.    La gravité est une troisième loi de la physique qui nous touche particulièrement dans la relation corps/esprit. Le poids des pensées et des non-pardons est un élément qui alourdit jusqu’au point de l’inertie. Il faut accepter de se délester de ces liens et de ces accusations pour enfin pouvoir s’élever.                  

Exercice :

Après vous êtes centrés, méditez et recherchez ce qui vous lie et vous accable. Défaites les liens et délaissez le passé. Enveloppez-vous de compassion et de paix.

CHRONIQUE POUR TDI – L’ÉTOILE

La combinaison des formes géométriques abordées dans les dernières semaines permet la création d’autres formes possédant une symbolique forte. L’étoile fait partie de ces formes.

Elle est un guide, l’étoile de Bethléem.

Elle est un signe, la marque des Fils et des Filles du Père.

Elle est l’Homme debout reliant le Ciel et la Terre (5 branches).

Elle est l’union de la matière et de l’esprit (6 branches ou 2 triangles inversés).

Plusieurs exercices spirituels utilisent cette composition géométrique :

1.    L’étoile à 5 branches :

 a.    Debout, jambes écartées, les bras dirigés vers le ciel.

Tu te centres.

Laissez monter l’énergie de la terre en vous par vos jambes et accueillez l’énergie céleste par vos mains. Laissez-les se rencontrer dans votre centre.

b.    Debout, pieds écartés. Les bras élevés au-dessus de la tête.

Tu te centres.

Tu fais entrer en toi par les 5 branches (tête, pieds et mains) les 7 couleurs de l’arc-en-ciel.

Tu unis ces couleurs dans ton cœur et de ce mélange, tu obtiens une lumière blanche. Distribue cette lumière dans tout ton corps et dans ton environnement.

2.    L’étoile à 6 branches : Salomon et la Sagesse. 

Prends le temps de te centrer. Respire doucement.

Crée à la hauteur de ton bassin, un triangle pointe vers le haut.

Crée un autre triangle à la hauteur des épaules, pointe vers le bas.

Laisse-les s’ajuster afin de répondre à tes besoins. Cela devrait t’offrir une plus grande stabilité émotionnelle, donc une meilleure gestion de ton rayonnement dans ton environnement.

CHRONIQUE POUR TDI – LA LIGNE

Parmi toutes les formes géométriques, il y en a une qui se retrouve dans la majorité des formes. Il s’agit de la ligne. Celle qui relie les angles du carré ou du triangle, etc.

Dans le monde de la symbolique, la ligne a plusieurs fonctions qui indiquent des étapes et des passages.

La ligne, c’est celle qui indique une direction, une voie à suivre.

La ligne, c’est celle qui relie différents points.

La ligne, c’est celle qui permet d’aligner le corps et ses centres d’énergie, le corps et sa colonne vertébrale, le corps et l’esprit, etc.

La ligne, c’est aussi le marqueur entre ce qui était et ce qui vient. Elle devient une ligne du temps qui souligne le passage d’un état à un autre.

Voici quelques suggestions d’exercice :

·         Pour favoriser l’alignement :

De préférence debout, inspirez doucement et laissez une ligne s’installer le long de votre colonne.

Poursuivez les inspirations en prenant le temps de laisser l’énergie ajuster votre colonne. Permettez à votre corps de suivre les ondulations correctrices.

·         Pour favoriser l’harmonisation des chakras :

Le long de la ligne verticale créée dans l’exercice précédent, prenez le temps de respirer dans chacun des centres d’énergie, de l’intérieur vers l’extérieur.

Vous pouvez aussi ajouter différentes couleurs de l’arc-en-ciel durant cet exercice afin de travailler en chromothérapie.

·         Dans vos méditations pour marquer une décision ou un choix, dessinez une ligne qui marquera le passage obligatoire d’un état à un autre. Faites un pas et enjambez la ligne. Écoutez et sentez votre corps. N’hésitez pas à répéter l’exercice pour bien ancrer les sensations.

Amusez-vous bien.

CHRONIQUE POUR TDI – UNE AUTRE LEÇON DE GÉOMÉTRIE

Dans la continuité de l’exploration des formes géométriques et de leur influence au quotidien, nous allons aborder un autre de ses trésors; le cercle. Le cercle ou le rond sert à la représentation d’une symbolique précieuse que l’on retrouve dans différents milieux qu.ils s’agissent de légendes, de spiritualité, d’astronomie et de science, etc.

Comme exemple, il y a :

·         La roue de l’incarnation bien connue des bouddhistes qui nous rappelle le chemin de l’évolution pour pouvoir sortir ce cercle;

·         La Table ronde des chevaliers de Camelot symbolique de Justice et d’Altruisme, car les chevaliers sont les protecteurs de la veuve et de l’orphelin;

·         L’Alliance, image emblématique d’une union qu’elle soit entre deux êtres, entre le corps et l’esprit, etc. :

·         La représentation graphique des mouvements des électrons attirés par une charge positive où on voit souvent l’électron tourné en cercle autour d’un noyau. On peut faire le même parallèle avec le mouvement elliptique des planètes autour du soleil;

·         L’orbe ou le globe surmonté d’une croix que l’on retrouve sur plusieurs iconographies du passé, qu’elles soient profanes ou sacrées, est un insigne de royauté et d’autorité;

·         Etc.

La liste pourrait être longue, mais il n’est pas nécessaire de créer une liste exhaustive des cercles et des sphères qui influencent notre psyché et notre vécu. Au-delà de tout cela, il faut retenir que le cercle est une icône importante qui permet la représentation de la Conscience. Il suffit de se souvenir des auréoles des saints ou à des images illustrant l’aura de la Lumière.

Dans l’exercice qui suit, nous allons déposer le cercle sur la pointe ascendante du triangle afin que l’esprit et la conscience prennent un peu plus de place dans notre quotidien.

Exercice :

·         On respire doucement et longuement.

·         Par la visualisation, on crée une forme circulaire.

·         On utilise son souffle pour combler tout l’espace de la surface créée ou toutes les parties.

·         On poursuit le travail de méditation déjà amorcé par le cube et le triangle en déposant le cercle sur la pointe du triangle

·         On crée un espace pour inclure toute la biologie dans cette création.

·         On remplit l’espace par son souffle dans tout le corps.

·         On perçoit et on note les réactions biologiques et émotionnelles.

 

 

CHRONIQUE POUR TDI – LA GÉOMÉTRIE 2

Dans la continuité de l’utilisation des formes géométriques dans l’éveil spirituel, nous allons explorer le triangle et la forme pyramidale; qui est formé de 4 faces de triangles et d’un carré.

Chacun des triangles formant la pyramide est un beau point de départ pour une réflexion et une méditation.

Chaque triangle représente un type de trinité :

·         Amour de soi, Amour de l’autre et Amour de Dieu. Comment cela cohabite-t-il en moi? Les côtés sont-ils égaux? Etc.

·         Père, Mère et Fils ou Fille. Suis-je à l’aise avec le côté masculin ou féminin? Est-ce que je ressens un lien filial ou une parenté avec Père-Mère?

·         Père, Esprit et Fils. Suis-je prêt à m’occuper des affaires de mon Père? Est-ce que j’accepte de contribuer à l’œuvre de la famille et à assumer la responsabilité qui en découle?

·         Amour-Sagesse, Amour-Justice et Amour-Vérité. Comment concilier Justice, Sagesse et Vérité avec l’Amour? Dans ma vie, quelle place prennent l’injustice, la folie et le mensonge au nom de l’amour?

 

Toujours dans le contexte de réparation et de matérialisation dans ton corps, on reprend l’exercice du cube, mais en travaillant le triangle ou la pyramide dont la base carrée se dépose sur le cube.

Exercice :

·         On respire doucement et longuement.

·         Par la visualisation, on crée une forme triangulaire ou pyramidale.

·         On utilise son souffle pour combler tout l’espace ou toutes les parties. On crée un espace pour inclure toute ta biologie.

·         On essaie de descendre le souffle dans tout le corps.

·         On perçoit, on écoute.