PROGRAMMATION ET CHANGEMENT

Je me rends compte que pour des changements significatifs, il faut beaucoup d’effort.
Les programmations sont vraiment bien faites et surtout durables; le passage des antivirus sociaux, religieux, légaux et économiques restent à inventer. Certes l’ordre divin peut faire un bout, sauf qu’il ne peut faire à lui seul ce que les gens ne veulent pas céder ou donner. Il faudra des anticonformistes ou des anti-quelque chose pour mettre en lumière les incohérences.

 

LES PREMIERS PAS

Dans l’évolution et la conscience il fut demandé à l’homme jadis de pratiquer la charité en lui disant, œil pour œil dent pour dent. Avec un peu de pratique, il fut invité à passer à une autre étape celle d’aimer son prochain et comme pour vérifier sa capacité d’aimer son prochain, on lui demanda de tendre l’autre joue. Il devait pratiquer le contrôle de sa colère et de ses frustrations. Son corps devenait la référence pour mesurer l’intégration de cette nouvelle charité.

Et puis vient le jour où un homme dit aux autres: il est temps que tu ailles plus loin dans ta capacité d’aimer, que tu développes le pouvoir de guérison et que tu goûtes à la joie de t’élever au-dessus de la petitesse, de la colère ou de la méchanceté. Apprends à guérir la main qui te frappe; tu pourras de cette manière transformer un acte de barbarie en acte héroïque et démontrer que tu peux vaincre tous les maux. Ainsi, tu sauras aimer tes ennemis, signe d’une grande conscience et d’une noblesse établie, prélude à la royauté requise pour siéger avec les plus grands, rester en paix et être libre.

LE TEMPS DES MAGES

Vous souvenez-vous des rois mages? Sûrement que oui, c’est tellement près de l’histoire du Petit Jésus alors, j’ose croire que tu as réfléchi depuis le temps à leur utilité et à leur symbolique.

As-tu pensé à leurs origines, à leur terre natale, à tout ce qu’ils ont dû faire comme expériences pour obtenir les pouvoirs d’intervenir dans la vie de cet enfant ainsi que dans la tienne?

Si je me souviens bien, un a le pouvoir sur la richesse, un autre sur la souffrance et l’autre sur l’esprit. Ça fait une drôle de combinaison pour quelqu’un qui a à se promener dans notre plan avec notre humanité. On peut penser qu’il y là une recette de bonheur ou à tout le moins une ébauche pour la composition d’une merveilleuse histoire.