Written by

Les Éditions Y'Marc

LE RETOUR

Donne-moi une bonne raison pour faire le Retour.

Parce que je serai plus disponible pour réaliser le projet que mes parents ont conçu pour moi.

Donne-moi s’en une de plus, car ce que tu viens de dire présuppose que je me dois de faire leur Volonté.

As-tu déjà pensé que ce projet qu’ils ont, est peut-être celui qui te convient le mieux, car ils te connaissent mieux que toi-même et que ce sont des gens sages et très intelligents, peut-être même qu’il contient toutes tes espérances.

Oui, mais j’ai l’impression que j’y perds ma liberté.

Tu veux dire que tu viens de gagner le gros lot?

Pourquoi dis-tu cela?

Comment quelqu’un qui t’aime peut-il te préparer ou t’offrir autre chose que ce qu’il est et à ce que je sache le beau risque est de leur côté pas du tien?

Oui, c’est vrai je n’ai pas toujours été sage, mais je crois encore au Père Noël et aux fées des étoiles.

Je te crois et tu as bien raison.

UNE PETITE RÉFLEXION

Cela tourne autour de l’évolution. Savoir, comprendre et agir de façon telle que celui ou celle qui nous rencontre, est meilleur après qu’avant cet instant. Être à l’affût de cet instant, le prolonger, le créer à la limite, afin de trouver en soi quelque chose à donner à l’autre.

Il faut comprendre que l’autre, ce peut être l’animal, la plante, la planète, etc.

C’est un état d’esprit qui nous garde à l’écoute de l’Esprit tout comme

celle des besoins des gens. C’est sûr qu’une telle approche développe notre capacité d’observation, mais aussi notre polyvalence, nos talents, notre créativité, bref nos habiletés à manifester les dons de l’Esprit.

En rencontrant quelqu’un qui manifeste cela, cela ne change peut-être pas une vie sauf que les grains sont plantés et quand ils vont pousser, cela va déranger. Donc je participe à l’évolution. Je travaille pour que tout soit meilleur. Cela donne du sens à ma propre vie. Donc j’évolue aussi.


QUALITÉ ET QUANTITÉ

Depuis que j’ai été confronté au fait que les gens ne désirent pas Dieu, mais plutôt ses pouvoirs et ses avantages, il y a en moi une autre opinion de l’Humanité. On recherche les avantages

tout en minimisant les efforts et les effets. Contradiction profonde c’est sûr, sauf que moi ça me fige.

Que veulent-ils? Comment faire pour trouver ma joie et mon bonheur avec un tel paradigme? La réponse qui m’est venue c’est de m’adapter. Une partie de moi crie haut et fort, non je ne le veux pas et il y a l’autre qui dit si tu m’aimes, garde la pureté de ce que tu dis et vis, et trouve les moyens pour éveiller – pour ce faire, enseigne. Il y a ceux qui le font à des masses et il y a ceux qui le font à des personnes ou à de tout petits groupes.

Avec cela je peux dire d’accord, je vais le faire selon ce que je suis et ce que je sens. Une chose est sûre le nombre est moins important du point de vue quantitatif que l’aspect qualitatif du contenu. Je reconnais volontiers cependant que l’effet du nombre a des effets qualitatifs sur la Vie.