PAROLES DE COEUR ET DE SAGESSE – 18 février 2020

Je dois comprendre que tu invites toutes les personnes au cœur pur à profiter de ton invitation, mais que très peu peuvent ou acceptent de faire les démarches qui s’imposent pour assumer leur part de responsabilités. Il faut que tu comprennes que, selon notre tradition, c’est toi qui dois pourvoir à tous nos besoins. Le fait que tu dises que nous avons des responsabilités et que tu es prêt, en plus, à les partager, je dois avouer que l’on n’entend pas ça tous les jours.

Extrait de L’héritier L’école de la vie – André Gilles Bock

PAROLES DE CŒUR ET DE SAGESSE – 15 février 2020

Vos regrets, vos remords, vos rêves, vos désirs, vos ambitions, vos projets, votre culpabilité pèsent sur ceux qui vous entourent. Libérez-les et vous serez libre. Ils doivent vivre pour eux-mêmes ; ils n’ont pas été créé pour combler vos attentes. Par qu’ils sont libres, ils pourront accomplir ce qu’ils doivent accomplir et non ce que vous voulez.

Extrait de L’héritier L’école de la vie – André Gilles Bock

UNE RÉFLEXION SUR RÉFLÉCHIR

Réfléchir me semble une activité pleine de surprises surtout lorsque nous acceptons de regarder au-delà de notre connu et de nos programmations issues de l’éducation reçue qu’elle soit scolaire, culturelle, sociale, etc.

Réfléchir peut mener à la découverte d’explications ou de perceptions nouvelles en réponse à des questionnements nés d’un cheminement autres que celui des voies habituelles du mental. Réfléchir présuppose aussi l’acceptation de notions étrangères pour favoriser l’émergence de possibles vérités et surtout d’une compréhension plus vaste et élargie des mondes visibles et invisibles.

Réfléchir permet la création d’un pont entre le monde de la matière, du rationnel et du tangible et ce qui est du monde du ressenti, du perçu et de l’immatériel. Ce pont est essentiel pour le grand voyage de la Vie qui mène à des découvertes favorables à une manifestation qui s’illustre sur divers plans.

Finalement, la réflexion est un art qui demande ouverture, application et persévérance, bref des aptitudes nécessaires pour le voyage dans le Monde de l’Esprit.

 

LaRayMonde

 

CHRONIQUE POUR TDI – UNE GREFFE DU COEUR

Toujours dans l’esprit de pratiquer l’exercice de la méditation guidée, il me fait plaisir de vous offrir un moment particulier avec l’Amour.

Tout d’abord, prenez le temps de respirer lentement. Faites une respiration à quatre temps, c’est-à-dire une inspiration de quatre secondes et une expiration quatre secondes. Inspirez et expirez dans votre corps de haut en bas pour mieux vous aligner. Prenez quatre secondes pour chaque inspir et expir. Votre corps et votre pensée se ralentissent, vous êtes présents et centrés.

Maintenant, amenez votre pensée à votre cœur et percevez-le bien. Prenez-en la mesure, puis utilisez votre souffle pour une expérience particulière. Vous allez prendre contact avec le Grand Cœur de l’univers pour favoriser la capacité d’aimer de votre propre cœur.

De ce Grand Cœur, il est issu plein de petits greffons disponibles pour chaque être qui veut vivre la Lumière. Prenez contact avec un de ses greffons et invitez-le dans votre propre cœur. Une fois installé, utilisez votre pensée créatrice pour nourrir le lien entre lui et le Grand Cœur, de manière à favoriser la greffe entre votre cœur et cette partie du Grand Cœur.

Que se passe-t-il ?

Prenez conscience de ce qui est vécu au niveau corporel: chaleur, expansion, énergie.

Maintenant, inspirez et expirez à travers le lien pour bien nourrir cette partie du Grand Cœur et lui permettre de s’enraciner en vous, afin d’éviter le rejet.

Prenez votre temps et puis déplacez votre souffle dans votre corps pour permettre à la partie nouvelle de votre cœur de laisser couler l’Amour vers chacune de vos cellules. Ensuite, faites un pont ou une connexion entre l’Amour et votre Temple intérieur pour que cet Amour l’illumine et le fasse vibrer à un nouveau rythme et une nouvelle Lumière.

Lorsque c’est fait, reprenez votre souffle normal et savourez cet état d’être.

Comment vous sentez-vous?